Share/Save

La fin du printemps

Sinclair Moses

« Nous pêchions et chassions les orignaux, les canards et les castors pour avoir de la nourriture pendant l’été. Nous n’avions pas beaucoup d’argent quand nous étions dans la communauté. Alors nous fumions et séchions la chair pour la ramener dans la communauté ».

- Noah Wapachee et George Cannashish


Prêt pour l'été

Charlie Coonishish, son épouse Minnie et leur fils Philip avec un orignal.

Sarah Wapachee réduisant le poisson en poudre pour faire le yuuhiikan. Le yuuhiikan. reste frais pendant des mois.

Sarah Wapachee réduisant le poisson en poudre pour faire le yuuhiikan. Le yuuhiikan reste frais pendant des mois.


Rendre grâce

« Quand la saison de la chasse et de la trappe était terminée, le chasseur organisait un festin en l’honneur de son territoire pour lui rendre grâce ».

Rencontre au campement de Matthew Wapachee pour remercier la rivière avant l’inondation.

Rencontre au campement de Matthew Wapachee pour remercier la rivière avant l’inondation.

Au printemps, les poissons fraient au pied des rapides.